La Provence

une source illimitée d’inspirations

Dans les trésors de la Provence, nous puisons toute la richesse des produits Kesari®.

Avec sa beauté des paysages, son pouvoir des couleurs, sa force lumineuse, la Provence donne le ton ! Vivante, intense mais aussi difficile !

La Provence c’est aussi un sol aride, calcaire, avec ses pluies abondantes en automnes, ses étés chauds et secs et ses hivers vivifiants.

C’est cette particularité qui fait d’elle un lieu magique, le berceau de nombreuses plantes aromatiques exceptionnelles.

C’est pour cela aussi que la fleur de safran est très bien adaptée à ce climat provençal !

Kesari®, cosmétiques de Provence par essence est la gamme de beauté qui représente cette terre prestigieuse. Notre cosmétique aide à retrouver un peau éclatante et vivante comme la Provence et cela se voit !

Dans les trésors de la Provence, nous puisons toute la richesse des produits Kesari®.

Avec sa beauté des paysages, son pouvoir des couleurs, sa force lumineuse, la Provence donne le ton ! Vivante, intense mais aussi difficile !

La Provence c’est aussi un sol aride, calcaire, avec ses pluies abondantes en automnes, ses étés chauds et secs et ses hivers vivifiants.

C’est cette particularité qui fait d’elle un lieu magique, le berceau de nombreuses plantes aromatiques exceptionnelles.

C’est pour cela aussi que la fleur de safran est très bien adaptée à ce climat provençal !

Kesari®, cosmétiques de Provence par essence est la gamme de beauté qui représente cette terre prestigieuse. Notre cosmétique aide à retrouver un peau éclatante et vivante comme la Provence et cela se voit !

Un partage d’histoire

De l’Inde à la Provence

De l’Inde à la Provence : un partage d’histoire pour une Provence épicée !

La Provence, a toujours inspirée les artistes, la culture est riche et métissée c’est ce qui en fait sa particularité.

L’Inde a beaucoup apporté à la Provence : Le safran et le fameux costume provençal !
Kesari – cosmétiques de Provence, marie aussi les cultures.
La fabrication des indiennes, l’essence du tissu provençal ou encore la culture du safran sont 2 expertises qui ont voyagées jusque dans le bassin provençal et ont fait la richesse de notre Provence : « la Provence épicée »

L’histoire du costume provençal

Le tissu provençal, un tissu connu à travers le monde qui séduit et symbolise notre région, la Provence.

• Dès la fin du 17ème siècle, des étoffes légères, colorées et très résistantes à la lumière en provenance d’Inde débarquent sur le port de Marseille.
• Ces étoffes séduisent les aristocrates, et avec l’affranchissement du port de Marseille les indienneurs ouvrent des ateliers principalement à Avignon, Arles et Nîmes.
• Devant la concurrence de ces tissus, un décret d’interdiction est ordonné excepté à Avignon – rattaché au Vatican, c’est ainsi que les manufactures provençales locales se développent et créent l’essence du tissu provençal inspiré des indiennes, des tissus robustes en coton où priment élégance du graphisme et équilibre harmonieux des couleurs vives.

Les Indiennes de Nîmes de la maison Mistral, ou Souleiado la « dolce vita provençale » à l’identité forte et au patrimoine textile français riche, sont des marques de modes authentiques de l’élégance provençale symbole de cette histoire.

De l’Inde à la Provence : un partage d’histoire pour une Provence épicée !

La Provence, a toujours inspirée les artistes, la culture est riche et métissée c’est ce qui en fait sa particularité.

L’Inde a beaucoup apporté à la Provence : Le safran et le fameux costume provençal !
Kesari – cosmétiques de Provence, marie aussi les cultures.
La fabrication des indiennes, l’essence du tissu provençal ou encore la culture du safran sont 2 expertises qui ont voyagées jusque dans le bassin provençal et ont fait la richesse de notre Provence : « la Provence épicée »

L’histoire du costume provençal

Le tissu provençal, un tissu connu à travers le monde qui séduit et symbolise notre région, la Provence.

• Dès la fin du 17ème siècle, des étoffes légères, colorées et très résistantes à la lumière en provenance d’Inde débarquent sur le port de Marseille.
• Ces étoffes séduisent les aristocrates, et avec l’affranchissement du port de Marseille les indienneurs ouvrent des ateliers principalement à Avignon, Arles et Nîmes.
• Devant la concurrence de ces tissus, un décret d’interdiction est ordonné excepté à Avignon – rattaché au Vatican, c’est ainsi que les manufactures provençales locales se développent et créent l’essence du tissu provençal inspiré des indiennes, des tissus robustes en coton où priment élégance du graphisme et équilibre harmonieux des couleurs vives.

Les Indiennes de Nîmes de la maison Mistral, ou Souleiado la « dolce vita provençale » à l’identité forte et au patrimoine textile français riche, sont des marques de modes authentiques de l’élégance provençale symbole de cette histoire.

Le safran du cachemire

• En Inde « la cérémonie du safran » est très importante, cette symbolique démontre la présence millénaire du safran sur place.

• Au pied de l’Himalaya le safran est cultivé depuis plus de 3000 ans, certains écrits remontent cette information à plus de 5000 ans. Le safran ayant été introduit en Inde par les invasions mongoles.

Les légendes du safran du Cachemire

• Une légende raconte qu’un vieux sage serait à l’origine de la culture de cette épice au Cachemire il y a 3000 ans. Le vieux sage quitte son village pour cause de disette, il est fait prisonnier par des nomades dont le chef était malade. Ce dernier est guéri par le vieux sage. Le chef des nomades le remercie et lui offre des bulbes de safran. Le vieil homme décida de retourner chez lui, les planta et rendit la vitalité à toute la population. Depuis, on reconnait de nombreuses vertus médicinales au safran et sa culture n’a jamais cessé au Cachemire.

• Une autre version de l’introduction du safran en Inde existe et remonte au 5ème siècle avant J-C. Selon la légende l’apôtre bouddhiste indien Araht du nom de Madhyantika été envoyé au Cachemire et aurait planté les premiers bulbes de safran. Depuis sa culture se serait répandu sur toute l’Inde.

Le safran du cachemire

• En Inde « la cérémonie du safran » est très importante, cette symbolique démontre la présence millénaire du safran sur place.

• Au pied de l’Himalaya le safran est cultivé depuis plus de 3000 ans, certains écrits remontent cette information à plus de 5000 ans. Le safran ayant été introduit en Inde par les invasions mongoles.

Les légendes du safran du Cachemire

• Une légende raconte qu’un vieux sage serait à l’origine de la culture de cette épice au Cachemire il y a 3000 ans. Le vieux sage quitte son village pour cause de disette, il est fait prisonnier par des nomades dont le chef était malade. Ce dernier est guéri par le vieux sage. Le chef des nomades le remercie et lui offre des bulbes de safran. Le vieil homme décida de retourner chez lui, les planta et rendit la vitalité à toute la population. Depuis, on reconnait de nombreuses vertus médicinales au safran et sa culture n’a jamais cessé au Cachemire.

• Une autre version de l’introduction du safran en Inde existe et remonte au 5ème siècle avant J-C. Selon la légende l’apôtre bouddhiste indien Araht du nom de Madhyantika été envoyé au Cachemire et aurait planté les premiers bulbes de safran. Depuis sa culture se serait répandu sur toute l’Inde.

Laboratoire 4e

Artisan de votre beauté

Tél : 09 83 98 88 47

Cliquez pour nous écrire un message

CONTACT

10 + 11 =

En direct du fabricant

Donnez du sens à vos achats !
Découvrez la philosophie de Laboratoire 4E

Send this to a friend